Test du Pico G2 4K

On se doit de constater que les révolutions matérielles ne se bousculent pas dans le domaine des casque VR 3DoF (comprenez, 3 degrés de liberté).

Ces casques, pas vraiment taillés pour le jeu, sont généralement destinés à la consommation de contenu, comme les photos et les vidéos à 360°. Les joueurs se dirigeront donc vers des casques plus complet (6 DoF) comme l’Oculus Quest par exemple.

Mais, en tant que professionnel, nous recherchons un casque capable de lire des médias immersifs (et juste ça !) avec la meilleure qualité possible, le tout de façon confortable et ergonomique.

C’est dans ce contexte que nous avons mis la main sur le casque VR Pico G2 4K de la firme chinoise Pico.

Un casque VR 4K

Lorsque nous avons découvert les spécificités de ce casque, son écran 4K (soit 1920 pixels par œil !) semblait une belle promesse, celle de lire des vidéos 8K en exploitant pleinement les pixels disponibles.

Malheureusement, le casque limite la lecture des vidéos à la définition maximum de 5760×2880 pixels à 30 fps.

Pour autant, son écran 4K offre un beau potentiel, avec des pixels peu visibles et un ghosting quasi absent. Visible au travers de lentilles offrant un champ de vision de 101° mais non réglables en écartement et profondeur.

Le casque est très confortable, avec ces 276 grammes habilement répartis grâce à une batterie externe placée à l’arrière de votre tête, son poids ne se fait pas sentir.

Une batterie qui permet de tenir environ 2h30 en utilisation sans vraiment chauffer.

Son système de mise en veille est efficace, on retrouve l’habituel capteur de mouvement, mais également une mise en veille automatique lorsque le casque ne bouge plus, une belle surprise après avoir oublié de l’éteindre et de le retrouver 2 jours plus tard en état de fonctionnement.

Un casque pour les professionnels

Une bonne ergonomie, un design sobre mais efficace, un bel écran, et surtout un Android pensé pour les professionnels souhaitant diffuser du contenu VR.

Disposant d’un Android 8 sans licence Google, vous n’avez pas accès au Play Store, à la place, le magasin d’applications de Vive est disponible ainsi que ce lui de Pico, mais son principal atout réside pour nous dans la fonction “Kiosk Mode” et dans la possibilité de se passer de sa télécommande.

Habitué à proposer des casques VR à nos clients pour présenter leur contenu lors de salon ou représentation, les différentes solutions matérielles utilisées jusque là présentaient quelques points perfectibles, et la présence d’un opérateur pour que le casque soit prêt à être utilisé par les spectateurs.

Avec ce Pico G2, la marque chinoise met à disposition un SDK pour Unity et Unreal permettant de créer une application qui va remplacer le launcher du casque. Ainsi, à l’allumage du casque, celui-ci entrera directement dans votre app, et l’appuie intentionnel ou non sur le bouton Home du casque, redirigera l’utilisateur sur l’accueil de votre application.

Ajoutez à cela la possibilité de se passer entièrement de la télécommande, et vous avez la visionneuse parfaite pour vos contenus de vidéos et photos à 360° ! 

En conclusion, ce casque dispose de caractéristiques techniques confortables mais surtout d’une orientation professionnelle particulièrement pertinente. Indisponible à la vente au grand public, vous pouvez contacter directement Pico pour commander votre (ou vos) casque(s).

Si, comme nous, vous souhaitez diffuser des contenus vidéo ou photo en VR, nous vous recommandons ce Pico G2 4K !

360Photographie 360Réalité virtuellevidéo 360